Paris, je reste!

Publié le par Adrien

Les grands départs sont pour ce soir. Les vacanciers, impatients, courageux, s’envolent vers des destinations tant attendues ou prennent l’autoroute du sud direction la côte.
Je pense à tous ceux qui vont cuirent dans leur auto, faisant la queue à Saint Arnoult en quête de liberté le temps de quelques semaines.

Et moi, perché dans mon ouest parisien, entre grosse chaleur et apéro sur mon balcon, j’ai du pain sur la planche.
Mais qu’est ce que j’aime cette organisation. C'est vrai, qui a dit que le meilleur mois pour partir en vacances était le mois d'aout ?!
Choisir les dates de mes vacances, éviter les grands départs, retrouver Paris au mois d’août. Pouvoir travailler à la terrasse d’un café en plein cœur de la capitale sans se sentir oppressé, stressé par la masse et le flux des voitures.

Ça fait partie de mes petits plaisirs…
Et quel plaisir. La voilà ma liberté !
C’est aussi ça être indépendant. Choisir, même des choses qui semblent banales à première vue, comme la date de ses vacances.

Il manque un peu d’air, c’est vrai, l’air iodé de l’océan Atlantique, quelques vagues, une planche de surf…

Mais je vais vous faire une petite confidence. Un des facteurs qui m’a motivé à créer, dans cette recherche de qualité de vie, est de pouvoir un jour, vivre bien plus que quelques instants d’été dans les Landes...

Et comme je rêve, entre étoiles et atoles, comme je rêve de mes Landes, de ses pins, ses dunes et d’Eole. Un jour, j’y serai, pour bien plus que deux semaines de congés…



Ha si, juste comme ça, parce qu’on ne change pas des boulets, la RSI continue de m’envoyer des appels à cotisation trimestriels alors que je suis exonéré et que j’ai déjà envoyé un courrier avec A/R ainsi que trois coups de téléphone à ce sujet et qu’a chaque fois on m’a dit que c’était une erreur et qu’il s’en occupait…
Tu parles…
(Ça fait une demi-heure que le jingle me dit qu’une hôtesse va prendre mon appel dans quelques instants…)

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

JC 11/08/2008 12:30

J'ai reçu trois appels en trois jours, tous différents. Je leur envoie un mail pour qu'ils m'expliquent, et quelques temps plus tard, je reçois un courrier me disant qu'ils annulaient la majoration pour reatrd de paiement (retard pour quoi ? quand ? comment ? pourquoi ?). Vu le temps que je perds avec ces guignols, je me demande si je vais pas aller au procès ...

Adrien 11/08/2008 12:41


JC> C'est dingue, par ce que je me suis dit la même chose, vu le temps que l'on perd avec eux! Dans un sens ils sont des fournisseurs, on les paye (exonération ou pas) et ça ils ont franchement
tendance à l'oublier! Mais procès pour quoi ? Quel motif ?
J'ai même un collaborateur indépendant qui c'est vu ponctionner directement sur son compte des frais de retard d'un truc qui date d'il y a 2 ans!


Julien 06/08/2008 21:46

Commentaire à part : Tu twitt ? Parce que je suis en train de tester et ça m'a l'air pas mal du tout. Donc si cela t'intéresse un jour je serais le premier à te suivre ;)

Adrien 09/08/2008 11:26


Julien> Non. C'est bien trop chronophage... :-)


Zaphod Beeblebrox 04/08/2008 16:29

Ah ouai ?! A chaque conférence on nous dit le RSI est à votre écoute, disponible, n'hésitez pas a les solliciter ... Je vois ça ...

Adrien 04/08/2008 16:34


Zaphod: Le RSI à notre écoute et disponible! C'est la meilleure de l'année celle-la!!! Ils ne sont jamais joignable, c'est toujours des galères et d'un compliqué avec eux...