Y'a qu'à, Faut qu'on...

Publié le par Adrien

    Aujourd’hui, c’est coup de gueule !


    On entend beaucoup parler de l’Innovation et la recherche et Développement.

    Ressorti à toutes les sauces par nos politiques, on veut nous faire gober que c’est grâce à ces sésames que les entreprises vont s’en sortir…

    Comme si on avait attendu 2007 pour innover !
    Ça fait 10 ans qu’ils se cachent derrière ses mots sans visage.

    (Ça me fait drôlement penser aux mêmes politiques qui nous disaient il y à une décennie que l’avenir était dans les ingénieurs pour garder nos emplois et contrer les pays émergents comme la chine. Et aujourd’hui nous sommes en pleine fuite des cerveaux et en concurrence directe avec l’Inde par exemple!)

    C’est bien d’encourager et de dire « y a qu’à, faut qu’on », j’en ai pas vu un seul innover dans ses propositions de campagne et pourtant à gauche comme à droite, ils ne manquent pas de personnels ni de moyens…
Faire du neuf avec du vieux ça oui!

    Pomponnés dans leurs costumes qui tiennent touts seuls ils pensent qu’en sortant leurs grands mots « Innovation, Recherche et Développement » ils vont redynamiser la croissance, faire de nos TPE et PME des entreprises concurrentes sur un plan international, et qu’elles vont embaucher, et bien je suis désolé, mais ils sont à côté de la plaque là-dessus !

    Pour faire de la Recherche, du Développement et Innover, il faut avoir une équipe, de gens compétents dédiés à cela. Il faut les moyens financiers permettant de payer cette équipe et de soutenir leurs travaux (qui souvent ce comptent en plusieurs dizaines de milliers d’euros).
Et puis, il faut le temps de développer la réflexion et les recherches, c’est donc un investissement Temps/Personnels/Argent important.

    C’est en amont qu’il faut travailler…
    À quand l’embauche de salariés sans charges ? Voilà quelque chose de concret, répondant à un vrai besoin et à une véritable attente de la part de petits patrons...

    Je ne sais pas vous, mais autour de moi je ne connais pas beaucoup d’entreprises capables de tenir un programme RD sur du moyen terme.

    La structure doit déjà avoir atteint un certain seuil de croissance.
    Mais comme la plupart des structures qui auraient en effet besoin de RD et d’Innovations n’ont pas encore atteint ce seuil et ne l’atteindront peut-être jamais…
C’est beaucoup de vent pour pas grand-chose…

    La loi de Finance 2007 dont je vous parlais il y a quelques jours annonce que le crédit d’impôts concernant les investissements en RD et Innovation passait de 300 000 euros à 400 000.

    C’est bien ! Et après ?!? Si ça c’est pas en mettre plein la vue !!! 400 000 euros !
    Vous en connaissez beaucoup vous des entreprises type TPE/PME qui « pondent » pardon, qui débloquent des centaines de milliers d’euros pour leur RD ?

    Enfin  voilà, ça fait un bout de temps que j’entends nos dirigeants (politiques) faire de grands discours sur les entreprises, TPE/PME car se sont elles qui créées l’emploi et la croissance (contrairement aux grands groupes qui licencient et délocalisent) mais je serais curieux de savoir combien d’entre eux ont déjà monté une société. (je ne vous parle pas de parts dans un cabinet d’avocats…) et l’on fait vivre durant plusieurs années.

    Il n’y a pas un chef d’entreprise à l’Assemblée Nationale (je vous parle même pas du Sénat) ils sont bourrés d’avantages, n’ont certainement pas la même notion et valeur du risque que nous et ça donne des leçons…Pire ça croit donner des solutions…

    Perso, je trouve ça un peu limite.

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article