Petite Histoire...

Publié le par Adrien

     Ce matin j'avais rendez-vous dans Paris avec le directeur d'un magazine pour collectivités.

     Conseillé par un contact, je l'appelle de sa part.

     Au bout du fil, un monsieur à l'écoute et qui s'interresse aux vélos électriques comme étant un produit pour les mairies et communautés de communes.

     Nous prenons donc rendez-vous.

     Je passe voir auparavant mon contact pour m'assurer qu'il ne va pas essayer de me vendre de la pub dans son magazine. Il m'affirme que c'est quelqu'un de serieux et professionnel

     Restant méfiant, je me rends au rendez-vous.

     Un couloir longe un mur prenant un léger virage sur la droite desservant l'open space central et débouchant sur le bureau du directeur.

     Accueilli chaleureusement, nous conversons durant une vingtaine de minutes, puis soudainement, entre une commerciale. Il procède aux présentations, surpris, je ne retiens même pas le nom de la commerciale, je ne l'entends même pas.

     Je me dis juste qu'il ne me reste qu' à écourter cet entretien.

     Et là, voilà qu'elle me sort deux exemplaires de ses magazines, la grille des tarifs en fonction de la taille de l'annonce publicitaire et qu'elle part dans ces grands discours de "nous avons une cible de...nous touchons les maires etc..." oula!

     J'ai vite pris mes cliques et mes claques et tiré ma révérance.

     Je n'ai pas trouvé très bien joué le coup de la commerciale qui sort de nulle part pour vendre sa sauce, et encore moins celui d'être pris pour un con...

 

     Quoi de plus normal...

 

Publié dans Au Quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article