À ceux qui disent…

Publié le par Adrien

Que créer une entreprise ne coûte pas cher : Je dis Faux !

Non seulement la créé coûte de l’argent, plusieurs centaines d'euros, mais la fermer aussi !  Bien plus d’ailleurs…
La développer coûte aussi beaucoup d’argent (en communication ou en homme par exemple).
Par définition une entreprise c’est un investissement, sur lequel on attend un retour, supérieur à l’évidence. Mais c’est avant tout un investissement. Donc si l’on à rien à investir ou à miser, comment vouloir en récupérer le triple ou le quadruple ?


Qu’entreprendre jeune est une erreur : Je dis Faux !

Pour tout un tas de raisons, comme le fait de ne pas avoir de responsabilités familiales, d’avoir le temps, que l’expérience elle même est d’un tel enrichissement qu’il serait dommage de s’en priver, que c’est une occasion de créer son propre emploi, de décider de la direction que prendra notre vie etc…


Que le plus dur n’est pas de créer l’entreprise, mais de la développer : Je dis Vrai !

Quand avec les nouveaux statuts de l’auto-entrepreneur, il devient de plus en plus simple de créer une entreprise et cela en quelques jours. Rien n’est plus délicat que de trouver, mettre en place et financer le déploiement de sa stratégie.
Quelque part c’est un peu comme les blogs. Il est aussi facile de créer un blog que de lacer ses chaussures, en revanche, il est plus dur de l’entretenir, de le faire évoluer et progresser. (Ce n’est pas pour rien qu’il y a tant de blog qui ne durent que quelques mois.)


Que tout le monde peu le faire : je dis Faux !

Ça demande beaucoup de compétences, pas forcément approfondies, mais un panel relativement large sur l'ensemble des domaines pour bien gérer les tâches. De la débrouille, de la soif de vaincre et tout un tas de qualités qui ne sont pas forcément innées.
Qu’il y ait des profils plus enclins à entreprendre, sûrement. Mais ça ne fait pas tout.

Et même si tout est mis en œuvre juridiquement et administrativement pour faciliter l’accès à la création d’entreprise, il n’en reste pas moins qu’une bonne formation, de la persévérance et un excellent réseau aident particulièrement à la voix de la réussite.

Publié dans Création d'Entreprise

Commenter cet article

duvaut 16/01/2009 11:19

Bonjour,Je souhaite juste présenter le nouveau statut d'auto entrepreneur que j'ai découvert depuis peu. Il s'avère dorénavant plus facile de créer son entreprise indépendante (tout en gardant un statut de salarié dans une autre société). Pour plus d'informations je vous recommande de jeter un oeil sur les liens suivant :- http://blog.auto-entrepreneur.cci.fr   - http://www.auto-entrepreneur.cci.frSincèrement,Maxence  

anthony 13/01/2009 15:54

Adrien> Sur le fait qu'il y ait une différence entre la théorie et la pratique nous nous rejoignons, c'est ce que dis ma phrase qui suit celle que tu cites et qui commence par "En pratique". Maintenant en y réflechissant bien c'est très relatif ce dont on parle. Si la question est faut-il plus de quelques dizaines d'euro pour créer une entreprise la réponse est évidente, ne serait-ce pour les frais d'établissements. Mais encore une fois, je le répète, ce n'est pas la création d'entreprise qui nécessite des besoins financiers, c'est l'activité et sa mise en oeuvre. 1000 euro suffiront sans doute à une activité de conseil mais ne pourraient suffir à l'établissement d'un petit commerce. Et rien que des activités de conseil il s'en monte tous les jours avec 500, 2 000, 20 000 ou 50 000 euro. Ca n'a aucun sens. Ce n'est pas noir ou blanc, on ne peut pas créer une entreprise dans n'importe quoi sans argent mais on a pas forcément besoin d'argent pour créer une entreprise, une activité, un emploi. Ce que tu dis est vrai mais ne s'applique pas toujours, et j'ai entendu trop de jeunes tournant le dos à la création d'entreprise uniquement pour une question d'argent pour me retenir d'ajouter un brin d'optimisme au point que tu soulèves ;)

anthony 12/01/2009 20:36

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur le premier point. Disons que je trouve l'affirmation trop tranchée. Pour ton entreprise, tu as des besoins financiers qu'il est très difficile de prévoir. La théorie veut qu'un entrepreneur connaisse ces besoins et trouve le financement qui y réponde. En pratique, la plupart des créations se font en sous-estimant le besoin ce qui rend la création plus difficile que si l'entrepreneur disposait de tous les fonds nécessaires. C'est le propre de la rêgle "partir de rien". Mais cette création n'en est pas pour autant impossible ou même rare. Le coût d'une création d'entreprise (et de son développement) dépend des besoins financiers qui découlent du plan que l'entrepreneur a imaginé pour mettre en place son idée. Certains seront plus compétents que d'autres à mettre en place des plans d'action plus efficients. Pour une même activité j'ai vu des plans de financement allant du simple au triple et ce n'est pas forcément les plus riches qui réussissent, ça serait trop facile. Une entreprise peut coûter moins cher à créer et à développer mais il faudra compenser ce manque d'argent par de la créativité, de l'énergie, ou je ne sais quoi encore ! Mais ce que tu dis rejoind au final ce que j'ai entendu de 100% des entrepreneurs que je connais : si je relance une boite, ça sera avec plus d'argent. Ils sont généralement fatigués des systèmes D qui leurs ont permis de survivre à moindre frais. L'argent peut être remplacé par tellement de choses, on a tendance à ne pas savoir le reconnaître. Peut être parce qu'on ne passe plus une après-midi à chasser pour se régaler d'une cuisse de poulet ;)

Adrien 13/01/2009 09:58


Anthony> Comme tu le dis au début de ton explication, "La théorie veut qu'un entrepreneur connaisse ces besoins et trouve le financmenent." Mais ce n'est que de la théorie ;-)
Dans la pratique, et je peux te l'assurer, il y a toujours des "surprises" plus ou moins attendues.
Entre établir des besoins financiers et les obtenir il y a un monde.
Et puis ce que je dis, ce n'est pas que l'on peux faire moins cher en établissant un BP plus sérré, c'est qu'on le veuille ou non, une entreprise ça coûte de l'argent, à créer, à entretenir, à
développer... Bien sur que tu budgetises tout ça. Mais ça ne se compte pas en dizaines d'euros.
Voilà ce que je voulais dire par là.

PS: Je confirme ce que t'on dis les entrepreneurs sur le fait de remonter une boîte avec plus d'argent...


JC 10/01/2009 22:04

Tou bon. Tu as tout bon. Et je dirais même plus (à la Dupont/Dupond): Je suis d'accord.Pour le dernier point, j'ajoute ceci. Lors du lancement, il faut savoir ce qu'on veut faire et comment, d'où l'importance d'un Business Plan définissant les actions à entreprendre et les résultats attendus. Quelques mois après, il faut faire le point par rapport à ce BP. Il y a forcément des aspects qui ont été trop optimiste. Mais, si l'analyse du marché peut apporter des éléments correctifs, c'est à une analyse beaucoup plus difficile qu'il faut se livrer: un auto-bilan de compétences. Et ensuite, il faut trouver les moyens de remédier à ses propres manques.Pour ma part, c'est le commercial qui est le plus difficile, et c'est dans ce domaine que je cherche actuellement une solution... Si je ne la trouve pas, Clic It meure.

Adrien 13/01/2009 10:00


JC> Comme on le dis si souvent, le Dirigeant est le premeier commercial de sa boîte. Et c'est vrai que ce n'est pas forcément simple tous les jours...
Courage. Clic It va survivre.