De l’idée au projet (1er épisode)

Publié le par Adrien

Tout part de là. D’une idée. De l’envie d’entreprendre, forcément, mais d’une idée.
Comme beaucoup de monde, une idée vous traverse l’esprit, elle vous arrête dans votre mouvement, vous fait tilt ! Qu’importe d’où celle-ci vous vient. Vous tenez votre point de départ.

Seulement, je ne peux m’empêcher de rajouter, comme des milliers de personnes qui ont une idée à un moment donné…

Il s’agit maintenant de la transformer en un projet d’entreprise. C’est-à-dire que cette idée, il va falloir l’embellir, la mettre en forme, l’habiller, la mettre sur son 31 pour qu’elle passe du statut de l’idée à celle du projet entreprenarial. Il va falloir la repenser en terme business.

Cette étape est à mon sens primordiale, parce que c’est elle qui fera la différence.
On a tous des idées, parfois, voir plus souvent qu’on ne le pense les mêmes. Mais ce qui fait que l’un se démarque de l’autre dans sa démarche entreprenariale, c’est bien sur sa propre personne, mais aussi en partie la façon dont il a réussi à mettre en valeur, à donner du contenu et de la prestance à son idée.

Nous n’en sommes pas encore au stade de la création juridique de l’entreprise.
Nous sommes l’étape juste avant. Mais déjà si importante.

Et ce qui permet d’arriver à cette métamorphose, c’est tout d’abord la "créativité réaliste" du porteur de l'dée, mais aussi l’étude de marché qu’il va mener.

Parce que si l’étude de marché n’est pas exacte en termes de chiffres et qu’elle ne représente qu’un échantillon à un moment donné, elle permet à celui qui la mène d’en apprendre beaucoup sur son idée…
Ce n’est pas ce qu’il y a de plus passionnant, encore que, mais le fait de la faire soi-même (ce qui me semble impératif et d’une telle évidence) et de prendre le temps d’étudier le marché permet de rentrer en contact avec les gens, d’apprendre des informations importantes et, bien entendu, ouvre la porte à des améliorations ainsi qu’à la perfection de la fameuse idée.

Une fois l’idée au centre de votre imagination et de votre étude de marché, celle-ci va prendre de l’ampleur, ne tient qu’à vous que cette ampleur soit réaliste économiquement et réalisable matérielement, pour arriver à l’état de projet.

À partir de là, s’ouvre une nouvelle étape pour le porteur de projet :

Défendre son projet, convaincre et optimiser sa création de l’entreprise pour vivre de ce « qui n’est qu’encore qu’un » projet.


La suite au prochain épisode…

Publié dans Création d'Entreprise

Commenter cet article

David 04/09/2008 15:41

Et oui, j'en suis moi aussi à ce niveau là. J'ai ma super idée, convaincu de son interêt, et de son potentiel de développement ! Mais là que c'est dur ! Il est difficile de tous cadrer, car il y a 100 000 choses à voir au démarrage. J'ai beau me renseigner dans tous les livres. Mais là aussi j'ai l'impression que ça part dans tous les sens. Je n'en suis qu'au stade ou je pose mon projet sur le papier, car je veux qu'il soit clair et explicite pour mes futurs collaborateurs. J'y explique, le rôle de l'entreprise et les choix stratégiques adoptés. Dis moi si c'est également de cette manière que tu as procédés, pour ton vélo à assistance, car moi aussi, c'est un produit novateur que je veux développer. Je rajoute que l'idée de ton site est très bonne, et pour un jeune de 22 ans comme moi, cela permet d'avoir quelques repères pour avancer !

Adrien 04/09/2008 15:47


David> Oui, j'avais aussi tout posé sur papier. Ca permet de bien mieux visualiser le projet, de ne rien oublier et même de faire naître de nouvelles idées auquelles nous n'aurions pas forcément
pensé.
Courage!


yoda 18/08/2008 13:36

L’élément le plus important, à mon avis indispensable lorsque l'on entreprend, est la « remise en question ». Tous les matins, tous les jours on doit se remettre en question. Chaque décision, chaque action  doivent être des remises en question.
Pourquoi je fais cela ? Vais-je dans la bonne direction ? Pour qui je le fais ? Quels sont mes points faibles ? Comment créer de la valeur ? Quand faut-il agir ? Avec qui dois je interagir? ….Entreprendre c’est savoir se questionner.yodahttp://www.ubest1.com