Balle au centre...

Publié le par Adrien

Me voici de retour… Après avoir passé dix jours avec l’océan et sa plage, je reviens pour un second semestre 2008 qui ne va pas être de tout repos.


Tout d’abord, un petit mot sur l’E-Book.
Ce petit guide collaboratif disponible en téléchargement gratuit sur pas moins de 25 sites est une véritable satisfaction pour l’ensemble des participants à ce projet. Plus de 1 000 téléchargements les deux premiers jours, une information relayé sur des sites d’information comme 01net et une préface de Pierre Chappaz…

Ensuite ;

Après des mois et plusieurs rendez-vous, j’ai eu ce matin une ultime réunion pour le démarrage d’une mission.
Et une jolie petite mission… Je ne vous raconte même pas la satisfaction intérieure !
Allez, si, je vous la raconte ! C’est très particulier, il y a un mélange de joie et d’enthousiasme avec un zeste d’anxiété, puisque maintenant, il faut la délivrer.
C’est ultra motivant et en même temps, je sais bien que ce n’est pas une fin en sois, loin de là.

Ça ne répond pas à ma question de savoir si fin 2008 je continue ou pas, mais dans la démarche globale de la création d’entreprise, c’est quand même un aboutissement.


Parallèlement à ça, quelque chose m’est arrivé peu de temps avant que je parte en vacances.
Une proposition comme on en a pas tous les jours. Une proposition que l’on ne refuse pas, que l’on ne peut pas refuser : Faire partie de la team de démarrage d’une start-up !

Et après avoir passé 10 jours à en parler avec les vagues de l’océan atlantique, j’en suis arrivé à la conclusion suivante : bien sur que oui j’accepte et avec joie !


Sauf que ! Deux boulots, deux statuts, deux cotisations etc… tout ça risque d’être hard !
Je sais bien qu’ à un moment il va falloir que je choisisse, et que mon choix ira au développement de la start-up, au détriment d’ABO, je le sens, je le sais.
Je suis fatigué de travailler tout seul. L’idée de terminer « en beauté » avec ma dernière mission me trotte dans la tête… Pourtant, de belles avancées ont été faites ces derniers temps.

Alors que faire ?! Comment faire ?!
Est-ce tant un problème que ça ?

Vous allez me dire mieux vaut être dans cette position et avoir ce type de choix à faire, plutôt que de ne rien avoir. Certes, mais quand même, il va m’être difficile de trancher.
Difficile parce que cela induit l’acceptation du deuil de mon entreprise et je sens que cela va me demander pas mal d’énergie.

Comme un goût d’inachevé sur le bord des lèvres…
Et pourtant tellement de bonnes choses, saveurs sucrées/salées.

Et si c’était ainsi...





Publié dans j' entreprends

Commenter cet article

matthieu 07/07/2008 20:12

Salut, ravi de voir que tes vacances se sont bien passées.Maintenant au travail ... apparement 2 travailsil est clair que tu ne peux pas les cumuler pendant une très longue période.Quel status aurai-tu dans la start up ?Ce peut être une question importante aussi ;)

Adrien 10/07/2008 07:49


Matthieu> Oui! Au boulot! J'ai un statut salarié dans la start-up. Ce qui fais que je cumule deux statuts...


Julian 07/07/2008 17:55

Bonjour Adrien,j'espère que ces vacances t'ont permis de souffler un peu. Même si tu trouves avec un dilemne il vaut mieux avoir l'embarras du choix que le choix de l'embarras :)Dans quel type de start-up tu vas te lancer ? Est ce que ce sera toujours autour du développement durable ?J'en profite pour te présenter le 1er réseau des acteurs du développement durable  www.ddnetwork.fr A bientôt

Adrien 10/07/2008 07:46


Julian> Tu as raison. C'est pas mal cette formule: "il vaut mieux avoir l'embarras du choix que le choix de l'embarras". Non, la Start up n'est pas axée sur le développement
durable. Tu fais bien de parler de ton nouveau réseau.