Entrepreneur et Débrouillard

Publié le par Adrien

Ça va un petit peu ensemble non ?

Vous allez me dire, les temps sont à la débrouillardise et vous avez raison.
Au regard de ce qu’est le métier de chef d’entreprise, accentué par le fait d’être jeune, l’autonomie ne suffit qu’à moitié. Inventif, oui, dynamique, aussi, vif et souriant évidemment, de l’audace, à coup sur, mais aussi et surtout débrouillard.

Lorsqu’on parle du « profil » de l’entrepreneur, ou des caractéristiques à avoir, il y a ce mot qui flotte dans l’air, que l’on respire mais que l’on ne met pas sur la tête du patient. Pourtant, c’est un ingrédient déterminent dans la réussite de l’entreprise et du parcours de l’entrepreneur.

Pas spécialement propre à l’activité entreprenariale, il faut l’être dans tous les cas de figures, et dans tous les corps de métiers. Les temps d’aujourd’hui nous y poussent. Mais c’est un qualificatif que l’on adopterait moins facilement pour un patron, parce que légèrement péjoratif, alors que dans le fond, un patron est un vrai débrouillard qui passe son temps à résoudre des problèmes en y mettant la forme.

Je pense d’ailleurs que c’est l’une des capacités primordiales pour un entrepreneur qui complète parfaitement des compétences et un savoir faire.

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article