Relativisons...

Publié le par Adrien

Relativiser, c’est ce que je me dis depuis plusieurs semaines…

Evidemment tout dépend comment l’on voit les choses. Toujours cette histoire de verre à moitié plein ou à moitié vide, où mettons nous le curseur ?

Il ne suffit pas de grand chose pour sortir la tête de l’eau, ou pour l’avoir encore dedans pendant de longs et interminables moments.

Mais le recul faisant, le regard aiguisé, endurci par le quotidien de l’entrepreneur solo, je n’ai plus peur, ni de la réussite, ni de l’échec. D’ailleurs, ce n’était pas tant l’échec en tant que tel qui m’apeurait au démarrage, mais le fait de décevoir mon entourage. Erreur ! Pression Inutile !

Réaliste avec ma part de rêve, ma création d’entreprise m’apporte tous les jours depuis bientôt deux ans dans la joie comme dans la douleur.
Et dans le fond, ce n’est ni plus ni moins que la vie.

J'ai eu des moments fastes, d’autres beaucoup moins. Mais depuis que je suis monté dans cette fameuse montagne russe à sensation du créateur et je me sens particulièrement vivant.

Et comme dans chaque chose il y a du bon, autant s’y attarder. Alors j'en prends le meilleur pour mieux affronter les énergies négatives et plus le temps passe, mieux j' y arrive.


Keep moving...

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

Tyler Durden 07/06/2008 11:51

Article pertinent, effectivement le recul et la faculté de relativiser devrait être présente dans les "5" compétences pour entreprendre ;-) C'est un exercice difficile et pourtant vitale pour ne pas sombrer en cas de coup dur et je vous rejoins la-dessus. Pour ceux a qui la gestion d'entreprise apporte cette faculté s'en trouve réellement grandit même dans leur vie privée, c'est personnellement mon cas.  

Adrien 10/06/2008 09:44


Tyler Durden> Exacte!


Graziella 23/05/2008 16:53

Bonjour,

Je m’appelle Graziella. Je
travaille dans une agence d'online marketing.

J’ai parcouru votre blog et
j’ai pensé qu'on pourrait peut-être travailler ensemble.

Je travaille en effet avec
quelques clients dans le domaine des finances qui je pense pourraient profiter
d’un lien présent sur votre blog.

Si cette idée vous convient,
pourriez-vous me faire parvenir vos conditions concernant le coût du
partenariat que nous pourrions avoir ensemble?

J’espère pouvoir travailler
avec vous très bientôt.

Merci d’avance,

Graziella