Une alternative pour Indépendants: Le GIE

Publié le par Adrien

Un petit billet sur la mutualisation des énergies et aussi des coûts...


Un GIE, Groupement d'Intérêt Economique, est un groupement doté de la personne morale (comme une société) il détient donc une personnalité juridique avec des droits et des devoirs.


Pour être créé il doit au moins rassembler deux entitées (pas de maximum), dont le domaine d'activité est relativement proche. Il doit être le prolongement de l'activité économique de ses membres, et a pour intérêt principal de leurs permettre de mettre en commun certaines de leurs activités tout en conservant une part d'individualité.
Un GIE peut se créer avec très peu de capital (sans capital le GIE fonctionne comme une association)

Les avantages sont de pouvoir diviser des frais (de locaux par exemple), de mutualiser sa prospection ou encore d'avoir une assise plus importante face à des clients ou fournisseurs puisque nous le savons biens en tant qu'indépendants, l'union fait la force...
Un GIE rassemblant plusieurs forces vives d'un même secteur d'activité sera plus crédible que chacune de ses entitées éparpillées.
L'offre sera bien plus complète et cela peut permettre de décroocher certains contrats avec des clients ou d'obtenir certains avantages auprès de fournisseurs que seuls, les membres du GIE n'auraient jamais eu.


Les deux inconvénients majeurs sont que le GIE ne permet plus à ses membres une fois inscrits une totale liberté dans le choix de leurs activités futures. Ils doivent s'en tenir aux « règles » du GIE, de plus les membres d'un GIE sont indéfiniement et solidairement responsables (donc jusqu'à leurs biens personnels) des dettes du GIE.
Ce qui à mon sens est le frein le plus important pour sa création.


Cela dit, il peut dans certains cas de figure, être intérressant de créer un GIE afin de fédérer un ensemble d'acteurs d'un même domaine et d'officialiser leurs rassemblement sous une forme juridiquement responsable et reconnue.


La confiance et la clarté reste tout de même de mise.

Publié dans Création d'Entreprise

Commenter cet article