L’etat d’esprit: Un facteur de réussite...

Publié le par Adrien

Comme dans le sport ou lors d’un examen, le mental joue un rôle prépondérant dans l’Entreprenariat.
Il est surprenant de constater comme un état d’esprit pessimiste vous flingue bien plus que la journée.
À l’inverse, un mental optimiste décuplera l’ensemble des capacités.
Jusque-là tout va bien.

Seulement voilà, lorsqu’on entreprend, et même avec toute la bonne volonté du monde, il est fréquent et normal de se poser des questions, de s’inquiéter, de rencontrer des obstacles etc…

L’une des plus grosse difficulté de l’entrepreneur est de ne pas se laisser déstabiliser par ces états.

Il suffit d’un rien, pas forcément lié directement à l’entreprise d’ailleurs, pour que le premier à en payer les frais soit le business.

Si l’on prend l’exemple des grands patrons, même dans les moments extrèmements difficiles, ils restent souriants (on croirait presque qu’ils se foutent de nous) et ne peuvent pas se permettre d’envoyer tout balader d’un revers de main. S’il y a bien une chose que je leur reconnais, c’est cette gestion du stress, de l’anxiété, en somme des grosses problématiques.
Alors bien sûr, ils sont entourés, rarement seuls devant leur copie, et peuvent plus ou moins répartir les tâches.

Mais justement !
C’est encore plus dangereux pour le solo ou la petite équipe.
Parce que le pessimisme se propage à une vitesse hallucinante faisant des ravages !
Et pour le coup, l’impact est direct. Baisse de moral, mélancolie, manque de confiance en soi etc… Autant de mauvaises ondes qui influencent dangereusement l’avenir de l’entreprise.

Le coup de blues est humain, mais les gérer n’est pas inné.
Savoir le faire est bien plus qu’un atout, c’est indispensable.
Sinon ? Et bien on se fait bouffer par toutes ces petites choses du quotidien qui sont démultipliées lorsque c’est notre propre entreprise.

Être optimisme, avoir un mental en béton, être entouré de personnes positives, et savoir faire avec ses moments « de latences » personnelles font partie de la réussite.

C’est une des caractéristiques indispensable que l’entrepreneur doit détenir ou du moins qu’il doit apprendre...
Et c’est loin d’être facile !

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

Newtoon 09/04/2008 00:57

D'ac mais on peut tout à fait dire le contraire aussi : un entrepreneur est un créatif, OK, tout le monde est d'accord.Maintenant, savez-vous ce que dit la psychanalyse au sujet de la créativité ? ;)

Adrien 09/04/2008 08:31


Newtoon> Non, mais je suis curieux que vous me l'apprenniez.