Chargé...

Publié le par Adrien

C'est le moins qu'on puisse dire...
Beaucoup de choses à faire. J’ai peu de temps pour poster. Et pourtant il y en a des choses à raconter…

Le mois de février a plutôt bien démarré. J’ai rentré une petite commande et les stratégies de développement se précisent.

Un des points important sur lequel je travaille aussi est l’offre d’ABO.

Je l’affine, la rends plus précise. Parce que le conseil en développement durable est une offre nouvelle et bien trop vaste. Je m’atèle à définir les principales prestations en deux lignes et à chacune d’elle y attribue un interlocuteur.
Ce qui facilite aussi grandement la prospection. C’est tout de suite plus clair et mon auditoire directement concerné est bien plus réceptif.

Ça peut paraître une évidence, dit comme ça.
Mais lorsqu’on est « dedans », on ne voit pas forcément ce genre de petites choses aussi importantes soit-elles.
Ainsi de discussions en discussions avec des gens de l’extérieur, une des remarques qui revenait était que je ne segmentais pas assez mon offre. Et ils ont entièrement raison.

Ce travail me permet aussi de revoir et d’améliorer ma démarche prospective. De mieux définir à qui je m’adresse (service et personne) dans l’entreprise et forcément d’améliorer mes résultats en la matière.

Pour cela, je fais des schémas. C’est comme ça que je situe et replace chaque élément à son endroit. Un mot, une idée, tout ça prend immédiatement sa place. Ensuite je rédige, et la clarté s’anime.

De plus, l’une des difficultés que je rencontre (et je ne suis sûrement pas le seul), c’est que ce marché du développement durable, et a fortiori du conseil, est jeune.
Ce qui fait que les gens ne sont pas habitués ni aux mots, ni aux discours. Il y a donc une difficulté supplémentaire à la compréhension et donc une obligation d’être le plus clair et précis possible.

Enfin, j’avance à grands pas, la société aussi et j’en suis ravis. Je relève un peu la tête après une fin d’année épuisante et le début d’une autre sur les chapeaux de roues.

Les décisions et les réajustements ont été les bons, aux moments opportuns, les stratégies à mettre en place de plus en plus limpides se dessinent et prennent formes.

Les choses se font à leur rythme, et elles se font biens.

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article