Rencontre

Publié le par Adrien

Hier je suis allé à la rencontre d’une société Rueilloise qui accompagne les entreprises dans leurs démarches de normalisation et managériales en termes d’environnement, d’hygiène et de développement durable.
J’avais contacté cette société dans le dessein de proposer mes services de gestion de projets en développement durable. Compétences complémentaires.
Le Directeur Général m’a reçu très aimablement, et nous avons conversé chaleureusement une bonne heure et demie.

Et bien je n’ai pas perdu mon temps ! Le rendez-vous fut très instructif.
J’étais le premier qu’il rencontrait à proposer de la gestion ou mise en œuvre de projets en développement durable
À l’image d’un autre entretien, le conseil et la mise en œuvre, donc faire avec le client le projet, est un complément très intéressant.

Ce que je suis et ce que je propose lui semblait bien cohérant, une phrase que je retiens : « ce que vous vendez, se sont vos neurones, et ça, personne ne pourra vous les prendre ! »

En revanche, il eu une remarque très juste par rapport à la taille de mon entreprise. C’est qu’être seul limite forcément l’accès à certains contrats. Particulièrement avec « les grands comptes ». Bien que certains appuis soient externes à la structure, cela ne suffit pas. Et ça, je le sais bien.

J’ai deux cas de figures possibles :

1)    Je réussis à obtenir seul un gros contrat, et puis j’embauche. (À priori la logique)
2)    J’embauche d’abord pour me permettre de trouver des contrats conséquents.

Et comme je n’ai pas les moyens de payer quelqu’un d’avance, c’est vite réglé…

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

JC 11/12/2007 23:57

Je vais dire un truc que tu sais surement déjà, mais a priori, il faut que tu te fasses connaitre auprès des acteurs de projets globaux, qui dans leurs prestations peuvent trouver une valeur ajoutée dans leur offre en intégrant tes services pour le volet développement durable. J'ai longtemps était en SSII, où pour des besoins très spécifiques on s'adjoignait les services d'experts de tel ou tel domaine en sous-traitance. Un moyen pour nous d'avoir une meilleure offre, un moyen pour le sous-traitant de travailler pour un grand compte et d'accroitre son catalogue de référence. Et parfois, la sous-traitance était dans des domaines fort éloigner de l'informatique...

Adrien 12/12/2007 08:31

JC> C'est ce que je fais. Mais il faut les trouver les acteurs des projets globaux...Je suis en constente recherche. C'est en effet une bonne manière de travailler.