Filtrage de bas étage…

Publié le par Adrien

Ce matin, je relance un prospect qui m’a demandé, il y a une quinzaine de jours de lui faire parvenir un peu plus d’informations concernant mon activité afin de mieux me rediriger dans l’entreprise.
N’ayant pas de ligne directe, j’appelle au standard. Je me présente et demande le secrétariat de Monsieur XYZ, la réponse bien que respectueuse est aussi immédiate que ridicule : « Et vous le connaissez ? »

Mais qu’est ce que ça peut bien te faire que je le connaisse ou non ?

J’explique alors rapidement que c’est sa secrétaire qui m’a demandé des informations et que je viens aux nouvelles.
Rebelote :  « Et vous la connaissez ? »
Sous-entendu, si vous n’en connaissez aucun des deux, c’est pas la peine, où plutôt, il faut connaître personnellement l’intéressé, sinon tu ne passeras pas l’étape standard.

Non mais qu’est ce que c’est que ces manières saugrenues d’écarter les gens, il y a des méthodes un peu plus professionnelles non ?

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

leono herezo 03/10/2007 22:10

" Non mais qu’est ce que c’est que ces manières saugrenues d’écarter les gens, il y a des méthodes un peu plus professionnelles non ?"Et il y a les d'autre méthodes parfaitement symétrique pour percer ce genre de barrage (qui sont souvent utile aussi pour l'entreprise)... Le culot, l'humour, la hauteur ...