Relancer...

Publié le par Adrien

S’il y a bien une chose avec laquelle j’ai du mal, c’est la rédaction des lettres de relance pour règlement…
Non pas que je n’aime pas écrire, loin de là, mais je trouve désagréable de devoir réclamer de l’argent, même pour des petites sommes. On sait bien que les retards de payements sont fréquents, enfin quand même.
Bien sur, comme il faut le faire, je le fais, mais c’est vraiment le genre de truc qui me gonfle m’ennuie.

Et vous ? Ça vous est déjà arrivé ?

Publié dans Au Quotidien

Commenter cet article

Juliette 06/12/2007 09:36

A ma grande époque créatrice d'entreprise, j'étais une piètre gestionnaire mais une très bonne vendeuse et une encore meilleure réclameuse d'argent, car je ne laisse pas mes émotions et mes pensées se mettre en travers du résultat à obtenir... J'ai même réussi à obtenir des paiements en avance de l'échéance et même une fois, un chèque d'acompte de la compta avant que le décisionnaire n'ait signé le contrat. Relancer par écrit prend du temps et n'est pas très efficace, rien ne vaut un appel (en écrivant son script s'il le faut, en s'y tenant et en posant clairement la question "quand puis-je compter sur le règlement ?" sans euh, j'mescuse, etc... ce qui n'empêche pas certains de mentir avec applomb "ah mais le chèque vient de partir", il faut savoir que certains ne payent que quand on leur réclame)... il m'est même arrivé de dépêcher un Albanais aux gros bras (mon mari d'alors) pour aller cherche le chèque !

Adrien 06/12/2007 10:18

Juliette> Bon pour ma part, difficile d'envoyer ma nana chercher un chèque ;-) ! Mais c'est vrai qu'un coup de fil est bien plus efficace que les courriers.C'est tout à fait ça, ils vont payer. Mais ils tirent au maximum sur la corde attendant qu'on les relance pour le faire...

babozor 22/09/2007 03:34

Ouais c'est toujours giga relou, d'autant plus pour des petites sommes (pour les grosses, quand c'est ta survie qui en dépend, t'hésite pas...) mais je suis d'accord faut pas lâcher le morceau.Sinon je veux bien faire collecteur de dettes ,mais mes honoraires sont prohibitifs (entre 70 & 85% de la facture, je sais c cher mais au moins t'a été payé :) )

Adrien 23/09/2007 12:59

Babozor> Radical, mais efficace...

vero 20/09/2007 18:18

Hello,Tu ne dis pas si tu as passé un coup de fil avant d'envoyer un courrier et/ou si c'est la première fois que tu travailles avec ce client / s'il a déjà eu des retards de paiement.J'ai un client qui doit me payer au comptant et qui s'arrange tjrs pour payer à 30j. Je sais qu'il va payer mais maintenant il faut que j'anticipe le délai...La solution aussi c'est de faire faire la relance au tél par quelqu'un d'autre. Ainsi tu dissocies les rôles.PS j'aime pas trop non plus ce genre de situation parce qu'il faut jauger la personne pour savoir ce que tu vas pouvoir en obtenir & quand...

Adrien 21/09/2007 09:00

Véro> Je ne veux pas trop en dire non plus ;-), question de discrétion. Oui, souvent ils payent, mais ils essayent de gratter quelques jours de trésorerie, jours qui se transforment en semaines, puis en mois...Sinon, le coup de faire appeler par quelqu'un d'autre c'est très bien.

JC 19/09/2007 19:27

J'ai exactement le même problème. D'autant que mon service touche des personnes parfois en difficulté, non pas financière, mais en situaion de dépendance. Du coup, j'hésite. Pourtant, je vois mon encours augmenté, et je n'aime pas ça. D'ici la fin de semaine, il va me falloir faire ma première lettre de relance....

Adrien 20/09/2007 08:26

JC> T'as raison, faut pas laisser filer...