Le cap des 3 ans...

Publié le par Adrien

La première étape pour une entreprise est le fameux cap des 3 ans.
3 ans de doutes, de joies, 3 ans de lancement, aux termes des quels plus de la moitié des entreprises ne tiendront pas.
Et pourtant, ce timing est quasi incompressible.
Trois ans pour créer, lancer et faire prendre un bon départ à sa boîte ça peut paraître long, et bien pas tant que ça…

Voici comment je décortique ce fameux cap des 3 ans.


Première Année : Création

C’est le démarrage, il faut tout mettre en place, communiquer, se démarquer, rectifier les tirs, améliorer le service, toujours repenser plusieurs fois aux décisions que l’on prend (qui peuvent être décisives), adapter l’offre etc…
Comme à chaque démarrage de projet, quel qu’il soit, il y a toujours des loupés, des imprévus ou autres et cette 1ère année est là pour que nous puissions régler tout ça.

Cette première année est certainement la plus simple des 3…(et il ne faut surtout pas sous estimer les 2 autres…)


Deuxième Année : Intégration

Ça y est, l’entreprise est créée et active. Elle entre dans une nouvelle étape où son environnement s’intéresse à ce qu’elle fait. Le créateur prend de l'assurance, le travail fournit la première année à permis de faire connaître son aventure.

Il faut à peu près 1 an pour que le Buzz fasse ses premiers effets et deux pour en sentir les premiers résultats.
Mais il faut aussi 1 an pour parfaire son offre, se perfectionner et être vraiment à l’aise dans son nouveau business.
Les doutes du démarrage s’effacent avec le temps, laissant place à ceux du développement.
Cette seconde année va aussi faire apparaître le renforcement de son réseau de clients et de fournisseurs. Les échanges multiples auront permis d’instaurer de la transparence et de la confiance à l’égard de ses partenaires qui en ses démarrages sont très précieux.


Troisième Année : Confirmation

Après avoir créé, rencontré, travaillé à certaines collaborations, arrive le temps de la confirmation.
Les rencontres et collaborations étudiées lors de la seconde année n’aboutiront pas toutes, en revanche, il est nécessaire que certaines débouchent sur quelque chose de concret durant cette troisième année afin de donner des perspectives et d’ouvrir la porte de l’avenir à nos petites structures.

(les deux années qui suivent, de la 3ème à la 5ème, sont décisives. Si les contrats obtenus lors de la phase de confirmation sont honorés de manière tout à fait louable durant ces deux années, l'essai est transformé et la confirmation se transforme en installation…)


Je pense que dans le cas d'une TPE, à défaut de chercher la rapidité pour passer ce cap, il est préférable d’en user à bon escient et de profiter de ce passage obligatoire pour consolider les bases de sa structure plutôt que de se perdre dans des chiffres et un business plan que l’on n’arrive pas à tenir…

Publié dans Création d'Entreprise

Commenter cet article

Jean-Christophe 21/08/2007 01:44

@Adrien> Merci!

Jean-Christophe 17/08/2007 13:25

Et bien alors, RV d'en 3 ans, je n'en suis qu'à même pas un mois. Et pourtant... Avant la création, il y a eu le projet qui est une étape assez longue, pour Clic It, la naissance du projet a eu lieu en décembre 2006, alors que l'immatriculation ne date que d'août 2007... Je suis d'accord avec ton analyse des objectifs de la première année. Pour les suivantes, on verra plus tard.

Adrien 17/08/2007 15:17

JC> La mise en place de mon projet aura durée sensiblement le même temps que toi et sur la même période un an plus tôt. Bon courage pour Clic it.