L’Eco-Conception : un standard dans 10 ans…

Publié le par Adrien

J’entendais ce matin sur France Inter, le Directeur de Rip Curl France, dire que dans 10 ans, le standard du T-shirt sera le bio.rcplanet-link.gif

Je suis certain qu’il n’y a pas que dans le textile, que les standards des futurs produits seront des produits « verts ».
La réflexion sur l’éco-conception soit la réalisation d’un produit au travers d’une conception propre de la matière première à sa revalorisation ou recyclage, ne fait que commencer, mais touche absolument tous les secteurs.
De l’agroalimentaire à l’habillement en passant par les produits de bureau, d’entretien, l’ameublement et même l’informatique avec Assus par exemple qui fabrique des ordinateurs portables dont 80% des matériaux utilisés dans la fabrication sont recyclables.

Aujourd’hui il est le fait de quelques avant-gardistes, amoureux de la nature, ou convaincus.
Demain les directives européennes pleuvront et se sera de gré ou de force que les entreprises s’y mettront.
Le gros avantage de l’éco-conception réside principalement dans la réception claire du message envoyé aux clients.
Un produit (service aussi, mais plus complexe) éco-conçu, parle aux consommateurs. C’est le premier rapport (contact) entre l’engagement d’une structure à s'investir en matière de développement durable, et le consommateur final. (qui ne sait pas forcément qu’en interne de telle entreprise, les actions environnementales sont encouragées voir obligatoires)
Un produit éco-concu comprend forcément un engagement interne, et externe soit une complémentarité apportant satisfaction aussi bien à l’entreprise qu'au client.(aucun client ne se plaindran ou vous rira au nez, si vous lui proposez un produit éco-conçu)

Les produits éco-conçu sont légèrement plus cher que les autres. Quoi que ! (à terme) Si dans un produit je paye son coût de production, la marge et puis qu’en plus je doits régler : l’écotaxe pour le recyclage (qui au passage est ridicule…), la taxe machin pour participer à la dépollution du site et la taxe bidule pour la prévention etc… je n'en vois pas l’intérêt !
Autant faire d’entrer de jeu un produit certes un petit peu plus cher en coûts de production, mais pas forcément plus cher au total, qui ne déteriore pas l'environnement et ne nécessite pas non plus que nous payons pour nettoyer la crasse de notre consommation…
D’autant plus, que les consommateurs comprennent parfaitement la démarche et adoptent de plus en plus cette reflexion.

Encore une fois, à croire que l’on est gagnant, parce que les coûts globaux sont présentés de façon disparate, on ne se rend pas compte que finalement ce n’est peut-être pas si intéressant que ça en a l’air…

Qu'en pensez-vous? L'éco-conception concept Ingérable ou d'Avenir?

Publié dans Développement Durable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nathalie 30/06/2007 15:10

Il existe des solutions pour combattre la pollution et ses méfaits sur notre environnement et notre santé ! Je m'étonne que l'information ne soit pas plus relayée par les médias. Je me suis intéressée à un nouveau produit développé par une start-up française. Ce produit commercialisé sous la marque PHOTOCAL est capable de dépolluer l'air que nous respirons, de rendre les bâtiments et matériaux autonettoyants et de détruire les bactéries, virus, acariens, moisissures et surtout les fameux COV si toxiques pour notre santé. Alors parler de développement durable c'est bien, écrire aussi... Mais qu'attendons-nous pour agir? Pourquoi tarder à utiliser des solutions comme ce produit ou d'autres? On se plaint de l'immobilisme de la recherche en France et lorsque l'on découvre quelque chose de vraiment utile et prioritaire, .........http://www.oliceo.fr/environnement-et-nature/developpement-durable/innovation-et-depollution-les-nanotechnologies-au-service-de-leco-2.htmlhttp://www.actualites-news-environnement.com/20070626-sante-environnement-pollution-nanofrance-photocal.php