Créer une entreprise avec 1 euro !

Publié le par Adrien

1euro-2007-copie-1.jpgCréer une entreprise avec 1 euro !
C' est possible, mais...

Beaucoup d'acteurs économiques vantent la rapidité et simplification administrative de la création juridique de l’entité.
Ce qui est indéniable. À peine 5 jours ouvrés après dépôts des statuts pour recevoir ses K-Bis.

Dans leur engouement, ils rappellent aussi que tout le monde peut créer une entreprise grâce à la loi de la SARL à libre capital d' août 2003 permettant de créer une entreprise avec un capital de 1 euro. S’adressant particulièrement aux jeunes et chercheurs d’emplois.
Ce qui dans les faits, il est vrai, est tout à fait réalisable. (entre août 2003 et août 2005, 5, 61% des SARL à libre capital crées, l'étaient avec 1 euro) Source: Rapport Greffe du Tribunal de Commerce de Paris

Ce que l’on oublie de dire, c’est que le capital social n’est rien d’autre que de l’argent (ou des apports en nature, un savoir faire qui vont êtres évalués) qui va atterrir sur le compte d’entreprise.
Sans même soulever la question de la crédibilité financière, avec quoi vit-on si on n’a pas de franches économies (parce que même si on touche les ASSEDIC, ça va pas chercher bien loin…)? avec quoi développe-t-on la structure (communication ou materiel par exemple) et surtout, surtout, comment paye-t-on les organismes de santé, de vieillesse, les impôts et l’ URSSAF avec 1 euro sur le compte ? ( et rappelons que ces organismes ne connaissent que les chiffres nombres à au moins 3 nombres chiffres…)

Alors il y a l’ ACCRE qui exonère pas mal de chose la première année (reconductible la seconde) faut-il encore pouvoir en bénéficier.
Dans mon cas par exemple, bénéficiaire de l’ ACCRE, j’ai déjà versé 700 euros à l’ URSSAF en bientôt un an, alors que je ne me suis pas pris un seul centime de salaire. Au simple titre de la provision sur forfait.

Il faut donc préciser et expliquer que la création JURIDIQUE de l’entreprise a été grandement facilité et sur le plan administratif et sur le plan financier, mais que dans les faits un euros ne suffit pas pour monter une entreprise.
Il en faut un peu plus que ça quand même…

Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose que d’avoir mis en place se dispositif, loin de là. Il est clair que  l'ancien plancher de 7 500  euros  freinait l'entreprenariat.
Mais il n’est pas forcément bon de présenter la création d'entreprise de la sorte, laissant penser que quelques centaines voir un millier d’euros permettent de se lancer dans  l' aventure.

Le capital social de l’entreprise est une chose, le capital de l’entrepreneur pendant la période lancement en est une autre… (D’autant plus que la période de lancement est souvent plus longue que prévue)

Donc attention à ce piège, créer une entreprise, avant de rapporter de l’argent, en coûte et il faut bien vivre à côté. Pensez-y lors de l’établissement de votre business plan.

Publié dans Création d'Entreprise

Commenter cet article

JAFFREZIC 18/03/2010 01:43


Cela fait des années que je réfléchie à la création d'entreprise. Une grande idée, un produit  jamais encore exploité. Seulement, une petite expérience, des moyens/projet aux alentours de 200
E/ mois sans compter que je suis salarié (assistant de direction dans la restauration) avec des horaires décalées.

J'ai l'envie, la passion et surtout des perspectives d'avenir positives !

Mais comme tu le dis, 1E ne suffira jamais à une personne n'ayant pas déjà un réel capital. Il suffit de regarder le % de débit en cotisation.

le capital fixe est une dépense non négligable !

Que faire sans imprimante, envelloppe, crayons, ordinateur, et les produits spécifiques à la nature du projet ?
Vous me direz: Le online (boutique en ligne).

ET NON !

Pour mettre en place une boutique online, il faut un nom de domaine, un serveur, une ligne pro, et une multitude de services ( PAYANT), dont un service sms, mailling de masse etc  afin de vous
faire connaître et donc de faire du client.

Comment faire ?






Nicolas Basso 24/06/2007 21:37

Excellent billet qui rappelle une triste réalité : à vouloir démocratiser l'esprit d'entreprise, on permet de lancer des sociétés aussi facilement qu'une association...Mauvaise illusion car comme tu le rappelles, le capital social d'une société doit tenir compte :- de la crédibilité qu'on souhaite donner à son projet- et surtout du BFR (besoin en fonds de roulement) des premiers mois.A ce sujet, la moyenne du capital social se situe désormais autour de 2000 euros depuis le passage de la loi.

Adrien 25/06/2007 15:18

Nicolas>Exacte. Ce qui d'alleurs n'est pas énorme.

thomas 23/06/2007 15:22

on ne dit pas "oups, merci" mais :merci de ta pertinente remarque, je prends en compte mon erreur et vais la corriger sur le champs. Désolé pour ce manque de culture mais je travaille à le combler.hé!hé! tu m'as reconnu??

Adrien 23/06/2007 15:40

Trop fort!Bien sur que je t'ai reconnu.Ca fais plaisir ;-)On se voit bientôt?

Marie 22/06/2007 16:37

C'est clair que quand on se lance dans une entreprise, en faisant les bilan prévisionnels on ne pense pas forcement que toutes les cotisations vous largement venir plomber votre budget.Alors effectivement que l'on facilite la création de l'entreprise est une réalité, mais il serait peut-être temps de la laisser respirer quelques mois avant de la pressurer de taxes... surtout quand le dirigeant ne se verse aucun salaire...

Adrien 22/06/2007 16:59

C'est tout à fait ça! C'est bien beau de pouvoir créer une entreprise rapidement et avec un petit capital, encore faut-il pouvoir payer le reste...D'autant que l'état est le premier à nous réclamer des sous dès le début...

Arnaud 21/06/2007 09:37

on ne dit pas "chiffres à au moins 3 nombres" mais "nombres à au moins 3 chiffres" :)

Adrien 21/06/2007 09:41

Oups! Merci ;-)